Etude de la lumière en photographie

La lumière

Photographie, mot qui a pour origine le grec ancien

Photo = Photon qui signifie lumière; Graphie = écrire, dessiner

La lumière est un ensemble d’ondes électro-magnétiques auxquels nos yeux humains sont sensibles. Une onde se caractérise par sa longueur d’onde.

Un oeil humain est sensible aux ondes comprises entre 400 et 700 nanomètres. 1 nanomètre (nm) = 10 9 m = 0,000000001 mètre

Dans cette fourchette de 400 à 700 nm, à chaque longueur d’onde correspond une sensation visuelle différente, donc 1 couleur.

Dans ce spectre visible, on distingue 3 grandes zones colorées :

Illustration du spectre de la lumière visible - @copyright
Illustration du spectre de la lumière visible – @copyright

Ces 3 couleurs BLEU / VERT / ROUGE sont les couleurs fondamentales primaires

Elles sont à la base de la vision humaine et des systèmes photos.

En effet, sur la rétine humaine, on y trouve des cônes sensibles aux couleurs.

1/3 de ces cônes sont sensibles au BLEU

1/3 de ces cônes sont sensibles au VERT

1/3 de ces cônes sont sensibles au ROUGE

Dans un film argentique couleur, qui dispose donc de 3 couches, il y a une couche sensible au BLEU, une couche sensible au VERT et une couche sensible au ROUGE.

Dans un capteur numérique, une partie des photosites est sensible au BLEU, une partie des photosites est sensible au VERT et une partie des photosites est sensible au ROUGE.

L’association de ces 3 couleurs primaires permet de recréer TOUTES LES AUTRES COULEURS

L’ensemble des radiations visibles simultanément crée la LUMIERE BLANCHE

Blanc = Bleu + Vert + Rouge; (en égale proportion)

Blanc = 1/3 Bleu + 1/3 Vert + 1/3 Rouge

Si l’un de ces tiers est un peu plus important, cela modifie la blancheur de cette lumière, et donc sa température de couleur (TC)

Et cela influe directement sur la BALANCE DES BLANCS

NOIR = AUCUNE RADIATION VISIBLE ENTRE 400 et 700 nm

Les couleurs

3 couleurs fondamentales primaires = B V R (Bleu Vert Rouge) ou en anglais RGB = Red Green Blue

Quand on associe 2 couleurs primaires, alors on obtient une COULEUR SECONDAIRE qui est la COMPLEMENTAIRE de la primaire absente.

BLEU + VERT = CYAN; le cyan est la complémentaire du rouge

Note : La complémentaire est la couleur la plus différente, à l’opposée de la couleur primaire concernée.

VERT + ROUGE = JAUNE; qui est la complémentaire du bleu

BLEU + ROUGE = MAGENTA; qui est la complémentaire du vert.

2 couleurs sont complémentaires quand leurs associations donne le neutre, c’est à dire BLANC / NOIR / GRIS

Ex : [B+R= MAGENTA] + V ==> B + R + V = BLANC

==> 3 couleurs fondamentales secondaires : JAUNE – MAGENTA – CYAN

C’est avec ces 3 colorants, et uniquement avec ces 3 là qu’on obtient les tirages ou impressions couleurs.

Température de couleur

On sait qu’une lumière blanche est constituée de 1/3 de Bleu, 1/3 de Vert et 1/3 de Rouge

En général, toutes les sources lumineuses blanches ne respectent pas scrupuleusement ces proportions

BLEU

  • La lumière naturelle est riche en bleu
  • Les flashs sont riche en lumière bleu
  • Les LED et les tubes fluorescents sont riches de bleu

ROUGE

  • Tous les TUNGSTENES sont riches de rouge

Toutes ces sources lumineuses ont une température de couleur exprimée en KELVINS K° (mesurée avec un thermo colorimètre)

Température de couleur (TC)

PLUS la TC est ELEVE, plus la source lumineuse est riche de bleu (LUMIERE dite FROIDE)

PLUS LA TC est BASSE, plus la source lumineuse est riche de rouge (LUMIERE dite CHAUDE)

Repères de TC

5500 K° ==> Lumière naturelle du jour et Flash électronique

6000 K° ==> Fluorescent, Led

3200 K° ==> Tungstène, halogène, Quartz

En photo argentique couleur, nous avons les mêmes problèmes de température de couleur.

On dispose de 2 gammes de films :

  • Une gamme équilibrée pour 5500 k° (Film Type D)
  • Une gamme équilibrée pour 3200 k° (Film type T)